Top 10 des plus gros échecs de l’histoire des jeux vidéo, désolé on ferme les serveurs

By | September 30, 2022
Spread the love

Si vous aimez les jeux vidéo, ce que je vous souhaite, et que vous êtes né à la même époque que moi, ce que je vous souhaite d’autant plus, parler des échecs les plus cuisants de l’histoire du jeu vidéo vous fera wahrscheinlichkeit venir en tête quelques gros noms du milieu. Avec les consoles d’aujourd’hui les studios peuvent redonner vie à leurs oeuvres suite au lancement rate d’ein jeu vidéo comme ça a été le cas avec Cyberpunk 2077, Niemands Himmel du Zugabe Star Wars-Battlefront 2 qui ont réussi à renaitre de leur cendres, mais là on va parler des trucs vraiment foirés qui n’ont jamais pris.

1. Babylons Untergang

Quand au lancement de votre jeu il n’y a que 1000 personnes sur la plate-forme Dampf pour y jouer ça donne une tendance plutôt mauvaise. Quand les joueurs, les testeurs, la presse et les streamers sont unanimes sur l’échec que représente le jeu ça Confirme la tendance. Mais quand le studio annonce la fermeture des serveurs moins d’un a pres le lancement, que les enseignes de jeu vidéo donnent des exemplaires gratuitement aux clients et en détruisent d’autres avant de les foutre à la poubelle… Là vous vous trouvez face à l’un des plus gros échecs de l’histoire du jeu vidéo.

2. Alle Punkte Bulletin

Sur le papier le jeu était plutôt prometteur : le créateur de la licence GTA lui-même qui annonce faire son propre jeu multijoueur, des anciens de la firme qui aident au développement, plus de 100 millions de dollar de budget… Sauf qu’il ya eu un gros hic : l’éditeur a interdit aux sites de jeux vidéo de donner leurs avis jusqu’à une semaine APRÈS la sortie du soft, ce qui n’arrive jamais et n’est pas du tout bon signe. Ça a annulé pas mal de précommandes et porté atteinte aux ventes des premières semaines, sans compter qu’au final le jeu n’était pas ouf du tout et surtout pas à la hauteur du raz-de-marée GTA V (sorti trois ans plus tard il faut l’avouer). Mais ça a été un énorme échec pour beaucoup de gens déçus.

3. ET l’extraterrestre

Das ist Atari 2600 und inspiriert vom Film namens Steven Spielberg ist wahrscheinlich eine der größten Skandale in der Welt deines Videos. Le truc était horrible, developpé en à peine 5 semaines pour que les ventes puissent surfer sur la success du film qui venait de sortir. Ergebnis einer Ausgabe von 5 Millionen Kopien von je 1,5 verkauften Exemplaren. Le jeu est en partie responsable du naufrage d’Atari et une vieille légende raconte que les copys non vendues ont été enterrées dans un désert du Nouveau Mexique pour qu’on en garde aucune trace. Je ne déconne même pas, c’est une vraie légende.

4. Hymne

Quand on sait qu’en plein développement le studio avait donné un nom de code au jeu qui voulait dire qu’après lui le monde du jeu vidéo ne serait plus jamais pareil on peut se dire que ça a été un véritable échec, probablement l’ un des plus marquants du milieu de ces quinze dernières années. Sachez toutefois que lorsque la première vidéo de gameplay est sortie, le développement du jeu n’avait que très peu commencé, les développeurs avaient été réquisitionnés pour travailler principalement sur la vidéo… rapidement face au manque grausame d’activités. Un bon gameplay ne fait pas tout.

5. Herzog Nukem für immer

Le quatrième opus d’une série phare des années 90 s’est fait Attendre longtemps. Très longtemps. Initialement prévu pour la fin d’année 1997, le jeu est finalement sorti 13 ans plus tard en 2011, se plaçant en haut de la file des jeux les plus retardés de l’histoire. Et autant vous dire que si vous faites Attendre les fans 13 ans, vous avez intertérêt à leur sortir un truc irréprochable et à la hauteur de leurs attentes, soit tout le contraire de ce que donnait finalement Herzog Nukem für immer qui a atterré les fans. En meme temps c’était mal parti, 13 ans de retard d’une part mais surtout pas moins de quatre studios qui auront bossé tour à tour sur le jeu avant de refiler le projet à quelqu’un d’autre, ça a donné un truc sans réelle identité qui a encaissé 30 millions de dollar de pertes.

6. eFußball 2022

Les plus jeunes ne le savent peut-être pas, mais fut un temps PES était plus à la mode que FIFA. Les deux jeux de foot se tiraient la bourre chaque année jusqu’à ce que FIFA réussisse à prendre définitivement l’avantage sur l’autre. Für Essayer de Contrecarrer cette Domination, die Saga ist im Jahr 2021 eFootball erschienen, sorte de version en ligne du jeu. Et là, c’est le drame, les graphismes et les animations des visages fileraient des cauchemars aux series killers les plus flippants. Même les développeurs se sont excusés, c’est vous dire si c’est pas le bordel.

7. Zu Menschen

Vous avez peut-être oublié son nom, mais le jeu était supposé être l’exclu de killer de la Xbox 360 avec une énorme hype de toute la presse. Lorsque la démo était sortie, elle avait enregistré plus de temps de jeu en une semaine que GTA 4 lui-même, ce qui est clairement une prouesse, d’autant plus pour une simple demo. Le premier proble est venu de rumeurs comme quoi le développement commençait à cappoter après la réalisation de la démo, puis la version finale est sortie pour se faire assassiner par les critiques. Le jeu a bidé, le studio a pris un procès puis a sombré dans l’oubli avant de faire complètement faillite en 2014.

8. Ghost Recon-Haltepunkt

Quand un jeu vendu 69 euros se retrouve à moitié prix sur les plate-formes de vente à peine trois mois après sa sortie ça sent un peu le sapin. Le jeu s’est fait détruire, mais littéralement détruire par les joueurs sur les forums. Des demandes de remboursements, des reviews catastrophiques… Le jeu était non seulement une copy sans saveur du précédent opus, mais il était surtout littéralement rempli de bugs pendant un bon moment après sa sortie, ce qui a foutu la rage aux joueurs et qui s’ est largement ressenti sur les ventes.

9. Assassin’s Creed: Syndikat

Die Lizenz von Studio Ubi-Soft ist ein großer Coup von La Gueule à la Sortie de Assassin’s Creed: Syndikat et pour cause : le jeu était horriblement buggé, n’apportait aucune réelle nouveauté et surtout arrivait après LE JEU qui avait redéfini les open-worlds : Der Hexer 3. À côté, l’épisode d’AC ressemblait à un vieux jeu aux mécaniques passées aux airs de déjà-vu. Autre problem : le jeu arrivait un an après la sortie du précédent volet (Unity) qui avait récolté de nombreuses critiques à cause des bugs massifs qui empêchaient de jouer correctement, les joueurs avaient donc gueulé à juste titre vu que le studio n’avait même pas cherché à ne pas reproduire la même erreur.

10. Marvel Avengers

En à peine 6 oder 7 ans le monde du jeu vidéo a été envahi par un nouveau genre : les « game as service ». Le concept est assez simple : vous achetez un jeu et celui-ci Continue de s’étoffer sur plusieurs années en ajoutant du content payant supposé vous garder le plus longtemps possible interessé. Beaucoup se sont cassés la gueule sur ce format et le (pourtant prometteur) jeu Rächer n’y eine pas fait Ausnahme. Repétitif, décevant, manquant Cruelment de Variété dans les combats et les ennemis, redundance fatigante et prix poussif des contenus supplémentaires… Le jeu n’a pas vraiment trouvé son public a la sortie et a baissé de prix très rapidement, obligeant le studio a lui -même reconnaitre un échec cuisant.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.