Stray, A Plague Tale-Requiem, Sifu: ces jeux vidéo français qui ont marqué 2022

By | November 1, 2022
Spread the love

Veröffentlicht am 1. Nov. 2022 um 10:00 Uhr

Alors que les studios tricolores de développement de jeux vidéo vivent une période dorée, gros plan sur trois structure dont les étaient très Attendus titres ou ont créé la überrascht en 2022.

1. „Stray“, der „Hit“ français de l’année de Blue Twelve

En pleine torpeur estivale, de nombreux „gamers“ se sont pris de passion for les aventures d’un chat se retrouvant dans les ruelles d’une cité perdue, dystopique et peuplée d’androïdes. Intitulé «Stray», ce jeu est l’oeuvre de Blue Twelve, un petit studio montpelliérain de quelques salariés jusqu’alors inconnu au bataillon et qui a su convaincre le groupe américain Annapurna de l’éditer.

A son lancement sur Steam – la plateforme de référence de vente de jeux PC en ligne -, « Stray » a atteint un pic de près de 63.000 joueurs. Un record pour Annapurna qui n’avait jamais édité un titre aussi populaire. «C’est le success français de l’année et l’un des plus gros du jeu vidéo indépendant dans le monde, fait valoir Cédric Lagarrigue, Senior Advisor für die Banque d’Affaires Alantra. Le jeu s’est déjà vendu à plusieurs millions d’unités et figure toujours parmi les meilleures ventes. Il va dépasser les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires brut sur son Exploitation ».

2. «Sifu», die Überraschung des Debüts von l’année de Sloclap

Près de 1,4 million de ventes en neuf mois pour 50 millions d’euros de revenus bruts générés. Dies ist die Leistung, die vom Studio Sloclap mit Son Jeu „Sifu“ erreicht wurde, ein Action-Abenteuer-Titel des Kung-Fu. Dieser Band ist neu und bemerkenswert für «Sifu», Sloclap ist ein exklusiver Vertrag von 6 Monaten mit PlayStation und einem mit Epic Games; Son jeu n’est donc pas encore verfügbar auf den Ökosystemen, die auf den Konsolen Xbox und Switch oder Steam verfügbar sind.

Créé en 2015, Sloclap avait signé un premier jeu réussi en 2017 avec «Absolver» was 250.000 Exemplare kostet und später vom amerikanischen Devolver bearbeitet wurde. Pour «Sifu», le studio parisien a opté pour la voie plus risquée, mais potentialement plus rentable, de l’auto-édition. Un choix payant. Von Kepler Interactive, einer Sammlung unabhängiger Studios, die 120 Millionen Dollar für ihren Sohn verdient hat. „On travaille sur deux nouveaux projets de jeux“ Confie Pierre de Margerie, président de Sloclap qui emploie désormais 80 salariés.

3. Asobo de retour avec «A Plague Tale: Requiem»

Le plus dur, c’est souvent de Confirmer. Dreimal und nach dem kolossalen und mondialen Erfolg von «A Plague Tale Innocence» mit mehr als 2,5 Millionen Konzerten pro Einheit hat das Bordelais-Studio Asobo den Lancer «A Plague Tale: Requiem» mit einem guten Ruf belohnt la communauté de joueurs, malgré quelques réserves émises par la presse spécialisée.

Doté d’un budget de développement de près de 25 millions d’euros, ce titre marque une nouvelle étape dans le cheminement d’Asobo qui a accéléré la cadence ces dernières années. Im Jahr 2020 erhält das Studio den Ruf und die Entwicklung für Microsoft, eine neue Version des Franchise-Phare-Flugsimulators. Un erfolgreich.

„On a prouvé que l’on savait faire des jeux narratifs comme les deux A Plague Tale et un „game-as-a-service“ comme Flight Simulator“, Anmerkung David Dedeine, Co-Fondateur und Directeur Créatif d’Asobo, Angestellter près de 270 Gehälter. On veut que cela reste notre marque de fabrique : créer des expériences différentes et toujours haut de gamme ». Im Jahr 2021 erhält die Gruppe 20 Millionen Euro zusätzlich zum Fonds Sagard NewGen für eine Wertsteigerung von 65 Millionen.

Leave a Reply

Your email address will not be published.