quand le jeu vidéo part à la conquête de l’Ouest virtuel

By | September 30, 2022
Spread the love

Il a fait, and Continuera longtemps de faire les beaux jours du cinéma avec nombre d’œuvres cultes, mais l’univers du Far West a également inspiré les developpeurs de jeu vidéo. À l’heure où le mode online de Red Dead Redemption 2 s’apprête àtirer sa révérence, et Böser Westenvision futuriste ultramoderne du genre, à prendre en quelque sorte le relais, il était temps de faire un état des lieux.

Nintendo degaine le premier

Depuis leurs tout débuts, tels des pionniers en quête de pépites, les jeux ont cherché à Exploiter ce monde à la fois fascinant et feindselig, mais, surtout, très populaire au sens premier du terme. Ancré dans l’inconscient collectif grâce à la pléthore de films et de séries sur le theme, le western a su offrir aux jeux vidéo un matériau assez puissant pour entirer de vraies mines d’or. Les debuts technique minimalistisches du media ont su viser juste, dès leurs premiers essais.

Wild Gunman, der Pionier des Genres von Nintendo.©Nintendo

En 1974 sort l’une des adaptions les plus célèbres et efficaces : Wilder Schütze, signé du japonais Nintendo. D’abord en jeu d’arcade, puisqu’il nécessitait l’utilisation d’un pistolet detectant les «impacts» lumineux à l’écran. Le concept est aussi simple qu’efficace; le joueur incarne un chasseur de primes et fait face à des ennemis de plus en plus Dangereux. C’est un héritier de ce que l’on appelait les jeux électromécaniques des fêtes foraines, où toute la partie physique (cibles, mouvements) était remplacée par des Pixels.

Quel-Konzept plus einfache und offensichtliche Verbindung zu diesem Thema? Wilder Schütze ein également été adapté sur Konsole Nintendo Nes, notwendig für den Ruhm der Pistole im Zubehör, rentabilisé plus tard par un titre de chasse, Entenjagd. La Popularité du Jeu de Nintendo se mesure aussi dans the Pop Culture avec sa présence dans one scène devenue culte de Zurück zur Zukunft 2.

La séquence culte de Zurück zur Zukunft 2 traf en scène la born d’arcade de Wild Gunman.© Universelle Bilder

Des Pioniere des Verbrechens

Par la suite, d’autres éditeurs, là encore essenziellement japonais, se sont lancés à la conquête de l’Ouest. Westliche Waffe de Taito schlug en 1975 vor, à deux joueurs de s’affronter arms à la main sur l’écran. C’est à la fois la toute première représentation de la mort d’un homme, mais aussi d’un a deffrontement entre deux joueurs humains en jeu vidéo. Le success en arcade, tant au Japan qu’aux États-Unis sous un nom différent (Waffenkampf), est immédiat, promettant ce genre d’interactions au bel avenir qu’on lui connaît aujourd’hui, tous univers confondus.

L’un des premiers titres proposés par un développeur américain – American Multiple Industries – restera aussi dans les mémoires, mais pour d’autres raisons. Clusters Rache, régulièrement élu pire jeu vidéo de l’histoire, régulièrement élu pire jeu vidéo de l’histoire, invitait le joueur à « venger » le Lieutenant Colonel mort durant la bataille von Little Big Horn en s’approchant d’une Amérindienne tout en évitant des flèches pour abuser d’elle. Racisme, Misogynie, Culture du Viol: le titre coche absolument toutes les mauvaises cases, un Exploit en soi.

L’ignoble Clusters Rache est régulièrement pointé comme le pire jeu vidéo jamais sorti. ©Amerikanische Mehrfachindustrien

Le progrès en marché

Après quelques sorties moins tapageuses durant la fin des années 1980, le western profite une nouvelle fois des avancées technologiques du média. Die Ankunft von Laser Disc (die Ancêtre du DVD und du Blu-ray) permet en effet aux Machines d’Arcade of Proposer des Séquences Video Interactives. Zwei Titel s’en feront les étendards : le méconnu Ödlanddès 1984 chez Konami, mais surtout le légendaire Verrückter Hund McCree d’American Laser Games en 1990. Ses séquences vidéo „live“ with de veritables acteurs sont restées dans les mémoires de tous ceux ayant approché la borne à l’époque. Reste qu’en dehors de l’aspect esthétique, le cheval virtuel qu’a enfourché le jeu vidéo fait du surplace pour ce qui est des ambitions ludiques.

Le « Salut l’étranger ! » qui accueillait le joueur dans Mad Dog McCree reste gravé dans la mémoire des anciens.©Amerikanische Laserspiele

Cantonné encore de longues années à des jeux d’arcade, adaptés sur consoles et micro-ordinateurs, le western reste très présent. Sunset Riders de Konami (1991) permet de parcourir quelques d’action classiques du genre, jusqu’à quatre joueurs simultanément. En 1994, Wilde Waffen de Natsume sur Super Famicom (die japanische Super Nintendo-Version) ist ein Abenteuerlustiger, mit einem westlichen Futuristen mit Steam-Punk-Akzenten und einer sog. Realisation. Ein junges Marquant für unsere Sohnepoque mit der Aura eines Remakes von 2016, veröffentlicht auf PlayStation 4, für PC und Switch.

Das Remake de Wilde Waffensortiert 2014 auf PlayStation 4 für PC und Switch.©Natsume

L’Ouest du nouveau millénaire

Le debut des années 2000 marque une rupture dans cette longue tradition de jeux de tirs, d’arcade, finalement simplistes meme si parfois d’one redoutable efficacité. D’abord avec la sortie d’un jeu de stratégie, Desperados: Wanted Dead or Alive (Infogrames), Anhänger Western du Mythique Kommandos (Eidos). Ici, plus question de tirer dans tous les sens, il faut gérer son équipe aux talents divers pour mener à bien des missions variées. Le cerveau prend enfin le dessus sur ce fameux doigt, toujours rivé sur la gâchette.

Im März 2002 wurde ein Titel des japanischen Capcom-Produkts von einem amerikanischen Studio in Angel Studios präsentiert, das nur zögerlich veröffentlicht wurde. Sohnname: Red-Dead-Revolver. Le Fruit d’une Collaboration Finalement Impossible zwischen einem japanischen Herausgeber und einem amerikanischen Studio, das einem westlichen Video ein Gesicht gibt.

Desperados joue la carte stratégique après des années de tirs frénétiques.©Infogrames

Rot, pas tout à fait Tot

Das Projekt ist abgeschlossen von Take Two, Laissant un Certain Dan Houser (schwerer Kraftfahrzeugdiebstahl) Reprendre en main le concept. Im Jahr 2004 wurde die junge Entität über die Ruinen der Angel Studios, Rockstar San Diego, geboren und trug die Stigmata der Schwangerschaftsschwierigkeiten. Pourtant, il en émane quelque choose de special, comme avec ce concept de tir verrouillé getauft Dead Eye, qui permet de viser un ennemi plusieurs fois au ralenti. Et puis ces musiques aux faux airs d’Ennio Morricone qui nimbent des couchers de soleil rasants d’où pointent les ennemis au loin… Imparfait, Red-Dead-Revolver a malgré tout inspiré d’autres créations, mit begleitendem Sohn retour.

Difficile d’imaginer l’impact futur de Red-Dead-Revolver à sa sortie en 2004.© Rockstar-Spiele

À l’Ouest, enfin du nouveau

Impossible de ne pas citer l’improbable Oddworld: la fureur de l’étranger, sorti en 2005 auf Xbox. Lord Lanning, Genie des Ursprungs der Abenteuer du pauvre Abe d’Oddworld, adapte ses créatures bizarroïdes and autres étrangetés extraterrestres aux codes du western. Les munitions deviennent des créatures vivantes aux effets variés, et le chasseur de prime que l’on incarne se déplace dans un monde presque ouvert.

La meme année, Pistole von Neversoft (Tony Hawks Profi-Skater) schlagen ein jeu d’action-aventure lui aussi dans un monde presque ouvert, avec une liberté plus marquée que dans les anciens westerns de Pixels vor. Quêtes Anhänge, chasse à l’homme, élevage de bétail ou Parties de Poker ponctuent une aventure riche en action et en situations, mais manquant d’un peu de charisme.

Toujours en 2005, unsicher Dunkle Uhr chez Ubisoft mischt Cowboys und Vampire, für ein Festival der Action in FPS. Un défouloir certes jubilatoire, mais sans véritable apport au genre, malgré quelques espoirs vite refroidis de porter les aventures de Jericho, son héros, sur grand écran.

Oddworld: la fureur de l’étrangerun véritable ovni à la fraîcheur bienvenue.©Oddworld-Bewohner

Und Rockstar erstellt Marston

La vraie révolution va se construire sur les bases fragiles d’un Red-Dead-Revolver Ein ganz Banaler, mehr über die beeindruckende Erfahrung der Scenarisierung des Himmels und der Welt, die von Rockstar Games erworben wurde. Avec une suite taufe Red Dead Redemption de 2010, le développeur de schwerer Kraftfahrzeugdiebstahl embrasse le western dans ses moindres détails. Si tous les clichés répondent présents, c’est pour mieux donner, en contrate, de l’épaisseur à un monde vivant, organique, et à des personnages plus complexes qu’il n’y paraît.

John Marston ist wahrscheinlich eine der reichsten Persönlichkeiten von Rockstar Games.© Rockstar-Spiele

John Marston, le héros, est un hors-la-loi müde, rêvant de retrouver femme et enfant, mais contraint de chasser ses ex-partenaires. Une ambient crépusculaire, dans un monde ouvert sauvage, tant par sa faune (les mémorables attaques de puma), que par ses habitants (les faux appels à l’aide en forme de guet-apens).

Rockstar stellt bestimmte Mechaniken von Dead Eye dar, mehr und sublimierter das Ergebnis, in den unbeschreiblichen Szenen. La Mort de John est ainsi vécue par le joueur manette en main, impuissant face à une horde de traîtres et d’ennemis malgré son adresse au tir. Le genre de momente qui change un art, de ceux pour lesquels on lance une nouvelle aventure pour en découvrir les Überraschungs, avec gourmandise.

La fin justifie les moyens

En 2018, Red Dead Redemption 2 fait encore mieux que son prédécesseur. Les progrès technique aidant, toutes les qualités du jeu précédent sont comme sublimées. L’écriture n’est pas oubliée et, comme dans la première aventure de Marston, on remarquera notamment une belle mise en valeur de personnages féminins notoires, de natifs ou d’Afro-Américains qui ne sont plus cantonnés à des rôles de cibles. Kommen Sie zu Western, rugueux, avait rendu plus douce l’écriture de Dan Houser, longtemps seul maître an Bord von Rockstar Games.

Red Dead Redemption 2 permet de découvrir le passé tumultueux de Marston.© Rockstar-Spiele

Seuls écueils inévitables pour cette superproduction, les problèmes de «crunch» connus par les équipes, soumises à des cadences infernales. Et en dépit de la réussite commerciale qui a accompagné ces deux titres cultes, le mode online du second, inspiré de celui de GTA Onlinen’a jamais connu le success de sa muse, faute de cowboys virtuels suffisamment nombreux.

Toutefois, la relève semble assurée dans l’envie de dépeindre les légendes de cette période épique, avec un nouveau venu qui bascule dans le fantastique : Böser Westen. Le titre, réalisé par le studio polonais Flying Wild Hog (Schattenkrieger, Wanderung nach Yomi) und dont on pourra juger of the quality le 22 novembre prochain sur consoles and PC, saura sans doute redonner of the vigueur to ce genre décidément increvable.

© Fokus Unterhaltung

Leave a Reply

Your email address will not be published.