Pourquoi la rumeur de Playstation 5 Slim en 2023 a techniquement (et financièrement) du sens

By | November 8, 2022
Spread the love

Outre sa Source Relative Solide, der Rumeur der Ankunft einer PS5 Slim für Ende 2023 im Sinn. Autant en termes d’évolution technologique qu’en termes de réduction des coûts. Der Rest ist ein Savoir, wenn es eine einzigartige Sony-Anwendung gibt, oder der letzte Preis der Konsole…

Es ist ein einzigartiges Watercool-Modell, das von einem genialen Bricoleur erfüllt wird, das noch nicht als Zugabe für PlayStation 5 Slim existiert. An der Spitze von „The Leak“, Reprise par de nombreux membres de la press pour ses predictions avérées, Sony preparerait cependant one vraie version of the PlayStation 5. Un modèle pas force vendu sous le nom of „Slim“ qui devrait comer for les fêtes de fin 2023. Les rumeurs doivent toujours se prendre avec des pincettes, mais un élément de l’information est d’importance : le terme « sterben schrumpfen ». Une procédure commune dans le monde des semi-conducteurs et qui offre ici un important potentiel de réduction de la taille – et du coût – de la console de Sony.

C’est quoi un «sterben schrumpfen»?

Si vous achetez un processeur d’ordinateur en pièce détachée, vous verrez un dessous constellé de petits points de contacts et un dessus konsistent en un capot métallique. Le Processeur Commercial, c’est ce tout, c’est-à-dire le Substrat avec les contacteurs et la pièce de dissipation de chaleur (un IHS pour Integrierter Heatspreader) qui protègent un précieux trésor. Car le processeur en tant que puce logique, est en fait un tout petit bout de silicium caché en dessous de la coque métallique : le sterben (Aussprecher „daï“ oder „daille“). De nombreux article que nous publions parlent de finesse de «gravure» des processeurs et c’est justement directement de ce « sterben » que nous parlons. Plus il est gravé finement, plus on peut entasser de transistors (puissance) et/ou réduire sa consommation énergétique (taille et fréquences).

Un exemple récent de sterben schrumpfen dans les consoles, c’est-à-dire de réduction de la taille de la partie logique d’une puce, est à chercher chez la Nintendo Switch Premier modèle. Auch wenn der rote Tegra X1 ein originelles graviertes 20-nm-Modell ist, verlangt Nintendo von Nvidia und TSMC eine neue Version in 16-nm-Grad. Une réduction qui a permis à la console d’offrir jusqu’à 50% d’autonomie en plus sans avoir à toucher à la capacité de la battery !

Les puces AMD ont ouvert la voie

Les réductions de taille de gravure chez AMD

Lancée en novembre 2020, the PlayStation 5 integriert zwei Spitzenleistungen, eine CPU (Prozessor) und eine GPU (Puce Graphique) mit zwei Folgen von AMD und abgeleiteten Komponenten für den PC. Dans cette première itération de la console de Sony, les deux puces sont gravées en 7 nm. Ce qui était logique du point de vue de la maîtrise technique, car non seulement le procédé avait été en partie déjà bien peaufiné par les productions de puces de smartphones. Mehr und mehr AMD bietet die GPU (Radeon VII) und die CPU (Ryzen 3000) im weiteren Verlauf. En clair : Sony profitait d’un node reife et donc rentable à haut volume.

Jetzt kommen einige zum Ende des Jahres 2022 und der Wahlknoten für die Informatik bei AMD, der 5 nm entwickelt. Die Ryzen 7000-Prozessoren und die Radeon RX 7000-GPU sind nur allzu viele Ankündigungen, die diese Finesse des Tiefdrucks nutzen. Un timing qui entsprechen peu ou prou au timing d’utilisation précédent. Wenn eine „PS5 Pro“ für möglich ist, ist die Rede davon, dass sie eine PS5 Slim ist. Et à notre sens, à raison. Car le Passage d’une gravure de 7 nm à 5 nm permettrait à Sony de sacrément réduire sa facture.

Réduire les coûts, notamment de matières premières

Une vue éclatée de la Premiere-Version de la PS5 / Sony
Une vue éclatée de la Premiere-Version de la PS5 / Sony

Auf der PS5 (und auf der Xbox Series X, équipée du me me genre de puces) gibt es imposante Sachen, das ist ein Teil der chauffierten Kompositionen. Une constante du monde de l’informatique qui impose des solutions de refroidissement adaptées. Sony wartet mit kleinen Retuschen auf einer winzigen Evolution der PS5 auf, mit verbesserten und ähnlichen Komponenten. Mais le passage à des puces produites en 5 nm serait d’une toute autre ampleur.

Primo, parce qu’en matière de rendement, le 5 nm de TSMC (le partenaire unique d’AMD) offre depuis ses debuts of meilleurs rendements que le 7 nm. Mais enfin et surtout, parce que le Passage d’un procédé 7 nm FF à un 5 nm FF ist sehr wichtig. À taille égale, une puce 5 nm consomme 20% de moins, à taille et fréquences égales, elle est 15% plus puissante. Et à densités de transistors égales, la puce est 45% plus petite. Sachant qu’AMD annonce utiliser un procédé 5 nm amélioré pour ses propres puces, on est en droit d’attendre des puces consommant au moins 20/25% de moins à puissance égale !

Ist der Gewinn für Sony ici? Dans autres éléments de la console, du système de refroidissement jusqu’aux composants qui contrôlent les tensions. Avec une telle baisse de dissipation thermique (liée, rappelons-le, à la consommation énergétique), Sony peut réduire la taille du gros dissipateur thermique. Choisir des ventilateurs moins gros et/ou moins rapides, mais aussi abaiser son seuil de tolérance de consommation de pointe pour réduire un peu la voilure côté composants liés au contrôle de l’energie. Oder, depuis la pandémie et la hausse des tensions internationales, le prix des matières premières – cuivre, aluminium, etc. – de même que de l’énergie est à la hausse. Tout allègement du ventirad (pair dissipateur et radiateur), tout retrait de composant, toute diminution de la complexité d’ein produit se récupère en économies substantielles avec les millions d’unités produites. Et quand on sait que les consoles sont souvent vendues à perte, Sony a grandement intertérêt à gratter le moindre dollar où il peut pour améliorer sa rentabilité.

Eine normale Entwicklung für Konsolen

Das „Sterben“ der Puce der PS4 Pro in 16 nm. Ein Schrumpfen im Rapport der normalen PS4, graviert in der Epoche von 28 nm. / Fritzchens Fritz, Wikimedia, CC0 1.0 Universal Public Domain Widmung

Le sterben schrumpfen n’a rien de nouveau, pour les consoles, notamment chez Sony. C’étaient des réductions de taille of composants qui avait permis the fonte of the PS2, qui était passée deux puce gravées en 250 nm to one seule puce gravée en 65 nm en fin de carrière ! Meine Geschichte für die PS3, bestanden aus zwei Prozessoren (CPU/GPU) in 90 nm und einem Duo in 45 nm/28 nm. Unsere PS4-Passage von einer APU in 28 nm zu einem neuen Rot in 16 nm.

Kommen Sie und demonstrieren Sie das vorherige Beispiel von Nintendo Switch, le sterben schrumpfen a aussi une vertu : une baisse de la consommation énergétique. Das Auto im Gehäuse von Sony ist in einer schlanken Version enthalten, mächtig égale, die Puce 5 nm Tirera Moins sur la Prise. Et vous coûtera donc moins cher à l’usage. Pour le bruit en revanche, possible de se prononcer, puisque tout dependra des économies que Sony fera sur la partie dissipateur + ventilateur. En tous les cas, de Sony à nous, tout le monde gagnerait à une réduction de la taille des circuits. Quant à une réduction des coûts, la balle est dans le camp de Sony… et de la tendance haussière ou baissière des matières premières et de l’énergie. Rendez-vous Ende 2023 !

Quelle :

Das Leck

Leave a Reply

Your email address will not be published.