Neue PlayStation Plus-Formel: Notre Avis sur le service d’abonnement rénové de Sony

By | October 19, 2022
Spread the love

Cela wird derzeit gewartet, bevor es diese Zeilen gibt, während Sony in Europa die neue Version des Sohnes des PlayStation Plus-Abonnements erhält und stattdessen das PS Plus „ältere“ et Jeux-Service auf Nachfrage und Cloud-Gaming PlayStation Now. Ladite offre se komponieren désormais de trois paliers d’abonnement distincts, taufen Essential, Extra et Premium. Qu’on nous pardonne de ne pas donner ici le détail des services inclus dans chaque palier : nous l’avions déjà fait dans un article précédent.

L’information essentiale à retenir est que sous le vernis ne se cache en vérité pas grand-chosed de neuf : ces nouvelles formules ne suggestent rien d’autre que l’agrégation de l’ancien PS Plus et du PS Now. Die Formule Essential ersetzt Presque Trait für die Premier-Formel, die Extra-Formel ist eine Sammlung von PS4- und PS5-Spielen, die per Telefon zugänglich sind, und die Premium-Formel, die Retro-Spiele (PS1, PS2, PS3 und PSP) enthält, aber auch die Cloud Gaming pour Certains de ces jeux.

Unmöglich für die Spiele PS1, PS2 und PSP im Katalog der „Classiques“ von PS Plus Premium.

Eine perfektionierbare PS1-Emulation und PSP

Die große Neuheit, die die Lancierung von PlayStation Plus neu erfunden hat, ist die Verfügbarkeit von PS1 und PSP auf den modernen Konsolen – und zwar im Einklang mit der Generation Précédente. Mais l’émulation de ces plateformes aujourd’hui n’est pas triviale : ces titres conçus aux tout debuts de la 3D pour des écrans cathodiques, ou pour un écran de console portable, ne peuvent pass se téléporter tels quels sur des afficheurs aux standards d’aujourd’hui.

Bien conscient de cela, Sony sichert den strengen Mindestwert für die Wiedergabe des Adapters für HD/4K. Auf PS5, die Jeux PS1 profitieren von einer Wiedergabe einer Multiplikator-Definition im Verhältnis zum Ursprung: Die Plupart-Wirkung der Wiedergabe von 1920 x 1440 px oder ungefähr. Cependant, cette augmentation de la définition se fait de façon un peu trop rugueuse. Insbesondere betrifft es ausschließlich 3D-Elemente des Bildes, tandis que 2D-Elemente, die keine Filter enthalten. Ils se contentent d’une simple mise à l’échelle par méthode du plus proche voisin. Seien Sie eine Technik, die Sie lieben, wenn Sie 100 % 2D-Spiele für die Welt lieben: L’Odyssée d’Abe, es ist eine extreme Anpassung an junge Hybriden aus dem Resident Evil Director’s Cut. In der Survival-Horror-Legende von Capcom, der Überlagerung von 3D-Personen in hoher Definition und 2D-Dekoren mit großen Pixeln, einem unzusammenhängenden und unangemessenen Bildfinale.

Publicité, votre contenu Continue ci-dessous

Resident Evil Director's Cut

Resident Evil Director’s Cut auf PS5: Die nette Uhr und die Persönlichkeit in 3D mit voller Verpixelung des Dekors.

© Capcom

Plus de cela, die europäische Variante des Dienstes, die du fait que the Plupart der Jeux PS1 vorschlägt, schlägt die Sont in der neuen Version PAL 50 Hz, aber auch PS4 und PS5 können ein 60-Hz-Videosignal über HDMI produzieren. La désynchronization entre la fréquence du jeu et celle de la console Occasionne, selon les titres, soit des effets de ghosting (dédoublement de l’image) réduisant grandement la clarté visuelle en mouvement, soit une animation grossièrement saccadée. La bonne nouvelle est que ce problem devrait normalement être de courte durée : Sony a déjà promis qu’il donnera bientôt aux utilisateurs la possibilité de télécharger plutôt les versiones NTSC 60 Hz des jeux.

Wild Arms auf PS5

Wild Arms auf PS5: auf horizontaler Verunstaltung, auf Perçoit un dédoublement de l’image dû à la technique de Mischen Mitarbeiter für die Umwandlung von 50 Hz in 60 Hz.

© Sony Interactive Entertainment

Ce problem n’existe heureusement pas pour les jeux PSP, déjà conçus pour un écran à 60 Hz sur lour machine d’origine. Pour les besoins de nos tests, nous n’avons pu essayer que le seul jeu PSP available au lancement du service, le certes très sympathique Echochrome. L’esthétique ultra-minimalist du titre n’aide pas à se faire un avis erschöpfend auf der Manier dont les jeux de la plateforme sont traduits sur PS5, mais il nous laisse au moins voir là aussi un traitement haute définition plutôt efficace pour les éléments 3D … jetzt noch eine Zugabe mit Elementen 2D, Conçus à l’époque pour a écran de 4,2 en 480 x 272 px, and donc fort peu à leur aise on a écran Ultra HD.

Publicité, votre contenu Continue ci-dessous

Wenn Sie Cloud-Gaming für PS4-Spiele richtig machen, werden Sie sicher sein, für PS3-Spiele zu spielen

La partie cloud de l’offre, exclusive au niveau d’abonnement Premium, n’a change que marginalement par rapport to ce était proposé dans the PlayStation Now jusqu’à maintenant. Ce changement ne concere que le catalogue, ajusté à la marge : quelques jeux ajoutés, quelques retraits. Côté technique en revanche, aucune mise à jour de la qualité de service n’a accompagné l’intégration au PlayStation Plus. Et ce n’est pas une bonne nouvelle, pour ce quiconcele les jeux PS3 en tout cas.

Car la portion PS4 du service, elle, a bien déjà été mise à jour en avril 2021. Depuis lors, elle schlagen en flux vidéo en 1080p au maximum, with une qualité d’image très convenable, misre a compression vidéo assez agressive. Das ist der Vergleichstitel, der visuelle Komfort und das Beste, das mit dem gleichen Fundstück auf der Cloud-Xbox vergleichbar ist, das Légèrement und die Dessous von Stadia und die Très und die Dessous von Nvidia GeForce Now, die Champion-Technik der Disziplin ce jour.

God of War wird mit PlayStation Plus Premium gestreamt

Gott des Krieges de streamen

© Sony Interactive Entertainment

Côté PS3 en revanche, il semblerait que rien n’ait changé en profondeur depuis les tout premiers jours du PS Now en 2014. Es ist ein euphémisme de dire que huit ans plus tard, l’expérience de jeu proposée est complètement depassée. En plus d’une latence très élevée (entre 50 et 60 ms de délai supplémentaire par rapport à du jeu sur console locale), la qualité d’image devient franchement médiocre. Le flux est cette fois bloqué au 720p, meme pour quelques jeux qui tournaient en 1080p sur the console d’origine. Et la compression vidéo devient cette fois grossière : détails complètement applatis, Makroblocking à tout bout de champgestion des mouvements désastreuse… On peut toujours se dire que tout cela est mieux que rien en matière de rétrocompatibilité PS3, mais dans les faits, on a bien du mal à trouver du plaisir à jouer dans ces conditions.

Icon Classic HD und Streaming mit PlayStation Plus Premium

Ico Classic HD und Streaming: Das komprimierte Video produziert ein Bild in 1080p-Qualität von der PS3-Originalversion.

© Sony Interactive Entertainment

Vergleich zwischen Ico Classic HD auf PlayStation Plus in der Cloud und auf PlayStation 3

Ico Classic HD

© Sony Interactive Entertainment

Au bout du compte, le nouveau PlayStation Plus semble donc être passé à côté de sa cible. Le plus triste symptôme de cela est que ce so it en fin de compte la formule Premium, la plus prometteuse sur le papier, qui s’avère être la plus décevante : Entre catalogs PS1 and PSP faméliques, navigation dans le jeux rétro laborieuse et cloud PS3 techniquement obsolète, ses arguments de vente tombent à plat les uns après les autres. La formule Extra, elle, peut trouver sa raison d’être, mais c’est à chacun de déterminer si le catalogue de jeux inclus, foisonnant mais avare en nouveautés, justifie son prix.

Pour plus de précisions, notamment technique, sur ce qu’offre le PlayStation Plus, consultez notre dossier complete chez nos camarades de Gamekult.

Publicité, votre contenu Continue ci-dessous

Leave a Reply

Your email address will not be published.