Équilibre vie pro/persono – Artikel von Nicolo Laurent, PDG

By | November 17, 2022
Spread the love

Le bon équilibre entre vie professionnelle et vie personalle n’est pas dû au hasard. Il faut delibérément créer une culture qui valorise la créativité et l’esprit critique, et non pas le nombre d’heures passées au bureau. Il y aura toujours du travail à abattre, et c’est pour cela qu’il faut s’organiser, planifier et savoir dire non. Il faut aussi savoir montrer l’exemple : si en tant que leader, on envoie des emails le weekend, on travaille en vacances et on est disponible 24/24, il ya de grandes chances que nos équipes ne nous écoutent pas quand on leur recommande de prendre du temps pour eux.

Dans une entreprise comme Riot, développeur de jeux-services, le lancement n’est pas une fin en soi. La sortie d’un jeu, c’est un peu comme une phase de draft sur League of Legends. En gros, la partie ne fait que beginer. Par consequent, il faut s’organiser pour développer et supporter le jeu sur plusieurs mois, années voire décennies. Et pour faire ça bien, il faut savoir prendre du recul, se reposer, et revenir en meilleure forme après une pause. Il falscher Verweigerer ist die Mentalität der Superhelden.

Même avec ces belles paroles, je dois admettre que de temps en temps, Certains Rioters doivent quand même consacrer une trop grande partie de leur temps à leur travail sur une période donnée. C’est le cas par example pour les Rioters qui se donnent corps et âme pour le Mondial (Worlds), ou ceux qui finalisent Certains détails avant un gros lancement. Nous savons apprécier ces momentes de bravoure, et nous organisons des périodes de pause en conséquence.

Il peut arrivalr de faire des heures supplémentaires de temps à autre. Ce n’est pas grave, c’est presque naturel. Mais lorsque l’exception devient la règle, il n’y a alors qu’un seul coupable : le management. Dans nos enquêtes internes, nous mesurons cet équilibre régulièrement. Si une équipe se situe bien en dessous de la moyenne, nous cherchons à régler le problem avec l’équipe en question au plus vite.

Aider les Rioters und les Riotlings

Nous cherchons à améliorer la vie de Rioters aussi en dehors du travail.

Au cours des dernières années, nous avons amélioré notre politique de congé parental. Aujourd’hui, la plupart des Rioters peuvent bénéficier d’un congé parental payé d’au moins 12 semaines. Nous offrons aussi un soutien aux Rioters de tous genres pour la procréation, l’adoption, etc… Nous savons à quel point fonder une famille peut être important.

Par ailleurs, nous avons récemment créé un program de congés sabbatiques available aux Rioters de longues files. C’est toujours sympa d’écouter le récit de leur voyage ou à quel point ils se sont engouffrés dans leur jeu préféré pendant ce congé sabbatique. Mais honnêtement, le plus important, c’est l’état d’esprit avec lequel ils reviennet.

En résumé, nous voulons que les Rioters profitent de la vie. Punkt. Pas seulement de la vie au travail. Ce qui m’amène à parler d’un sujet clé pour cet équilibre : notre politique de congés illimités.

Il faut l’avouer, c’est un debatte dans le monde de la Tech. Ceux qui s’y opposent avancent qu’au final, les Employés n’osent pas demander de congés, et ne profitent donc pas de cet avantage. Au début, je ne pensais pas que des Employés puissent ne pas oser demander des congés… eh bien si, ça existe et c’est fréquent. Nous avons donc dû forcer la choose : nous fermons les bureaux deux fois par an (une pause en été et une en hiver). Bien évidemment, nous invitons toujours les Rioters à prendre leurs congés payés le reste du temps.

Leave a Reply

Your email address will not be published.