Activision Blizzard: Die Bedrohung durch Rachat, die Reaktion von Microsoft auf Sony

By | October 13, 2022
Spread the love

Nachrichtengeschäft Activision Blizzard: Die Bedrohung durch Rachat, die Reaktion von Microsoft auf Sony

Ende September, der Erfolg von Activision Blizzard von Microsoft ist das Ziel der Ermittlungen von Namen. Plusieurs Commissions mènent l’enquête sur les conséquences que pourrait avoir cet accord à long-terme, notamment sur la concurrence. C’est la CMA, l’instance en charge au Royaume-Uni qui semble préoccupée à de nombreux titres sur ce deal.

Sommer

  • Un rachat qui pourrait porter préjudice à la concurrence
  • „Sony ist nicht verwundbar“ selon Microsoft

Un rachat qui pourrait porter préjudice à la concurrence

Am 18. Januar 2017 haben Microsoft und Activision Blizzard das große Plus der Videogeschichte unterzeichnet: Unaccord qui permet au premier, pour 68,7 milliards de dollar, d’acheter le deuxième. Un handeln Massif qui fait l’objet de nombreuses enquêtes : en effet, cet accord pourrait enfreindre les règlesconcernant la concurrence. Plusieurs instances à travers le monde (la FTC aux États-Unis, la Commission Européenne, la CADE au Brésil) enquêtent sur les éventuelles conséquences de ce deal et pourraient s’y opposer.

C’est aussi le cas de la CMA (Competitive Markets Authority) du Royaume-Uni, qui a rendu un premier verdict relayé par le site Spieleindustrie. Une position bien différente de l’autorité compétente brésilienne puisque l’accord pose plusieurs problèmes selon elle :

La CMA craint que le control total de ce puissant catalogue, compte tenu notamment de la position déjà forte de Microsoft dans le domaine des consoles de jeux, des systèmes d’exploitation et de l’infrastructure en cloud, ne conduise Microsoft à porter préjudice aux consommateurs en entravant la capacité de Sony – le plus proche rival de Microsoft dans le domaine des jeux – à faire face à la concurrence, ainsi que celle d’autres rivaux existants et de nouveaux enternts potentiels qui pourraient autrement apporter une concurrence saine grâce à des abonnements multi-jeux et des services de jeux en cloud innovants.

Une crinte déjà exprimée quelques semaines auparavant lors de la publication d’une enquête préliminaire : la CMA expliquait être préoccupée par le Zukünftige Steuerung der Forts von Call of Duty und World of Warcraft von Microsoft. Par ailleurs, GamesIndustry ist darauf zurückzuführen, dass zusätzliche Entwickler von CMA entwickelt und automatisch in der Cloud notiert werden: Das Medium, das diese Akquisition für einen Vorteil von Jamais Vu bei Microsoft enthält, ist eine Notamment dû aux faits, die Windows enthalten kann Ausbeutungssystem und Microsoft Azure.

„Sony ist nicht verwundbar“ selon Microsoft

Des preoccupations infondées pour Microsoft qui declare que ces arguments sont “insuffisants pour justifier une deuxième phase d’investigation“. Dans un premier temps, la firme de Redmond explique qu’il n’y a aucune inquiétude à avoirconcernant la santé de Sony après ce rachat. En effet, elle rapporte que la base de joueurs PlayStation sera toujours, et ce de manière signifikant, plus grande que celle d’Xbox“. Elle ajoute qu’avec les Acquisitions réalisées, Sony a sorti 280 exclusivités sur ses écosystèmes, soit cinq fois plus qu’Xbox. Enfin, Microsoft conclut que Sony semble surréagir à cette Acquisition :

Fazit: Sony ist nicht anfällig für eine hypothétique stratégie de verrouillage, et la decision de renvoi se fonde à tort sur des déclarations interessées de Sony qui exagèrent considérablement l’importance de Call of Duty pour elle et négligent de tenir compte de la capacité manifeste de Sony à réagir de manière concurrentielle,

Ce serait d’ailleurs bénéfique aux joueurs (comme déjà expliqué dans une page web crée pour l’occasion) qui pourraient tirer profit d’une concurrence forte entre les différents acteurs du marché. Un argument repris au moment de quieter les craints de la CMA concerant le Cloud-Gaming :

L’adoption des jeux en cloud par les consommateurs reste faible. Le fait de nuire aux services rivaux ou de les dégrader ferait reculer de manière significative l’adoption de cette technologie – protégeant ainsi les opérateurs historiques leader du marché (z. B. Sony auf der Konsole, Apple und Google auf dem Handy, auch Steam auf dem PC). Xbox, eine Plattenform, die den letzten Platz auf den Konsolen einnimmt, den zweiten Platz auf dem PC und einen Platz in der Distribution von Jeux auf dem Handy auf dem Mondialniveau, aber nicht auf der ganzen Welt – au contraire, son intertérêt est d’encourager l’adoption généralisée des technologies de cloud gaming par le plus grand nombre possible de fournisseurs afin de favoriser le changement majeur de conportement des consommateurs nécessaire au success du cloud gaming.

En tout état de cause, meme au niveau international, les avis des différentes instances compétentes divergent rendant cette affaire plus passionnante que jamais. La CMA veröffentlicht die Schlussfolgerungen der zweiten Untersuchungsphase von Janvier Prochain mit einem abschließenden Bericht für die Premiere des Mars.

Leave a Reply

Your email address will not be published.