►Testen Sie Psychonauts 2, testen Sie auf PlayStation 4

By | November 2, 2022
Spread the love

Une vieille porte qui grince avec en accompagnement son divan miteux squatté par quelques bêtes mystérieuses vous souhaite la bienvenue. L’homme louche qui arbore au bout de son nez des lunettes à sechsfachen Foyers et qui grignote son stylo ne vous inspire pas tellementconfance. Mais quand d’un coup l’étiquette «PSY» collé sur sa chemisette à carreaux traverse votre champ de vision. Vous vous sentez prêt à toutes les folies du lobe frontal. À lui les joies du rentrage dans votre cerveau et cela sans l’utilisation de quelques instruments un peu trop bruyants, telle une tronçonneuse ou d’un ciseau. Non, ce brave homme va juste enter dans votre petite tête vide pour en découvrir les moindres recoins.

Et si votre rêve ultime est d’en faire autant, alors, laissez-moi vous transporter dans les tréfonds de Psychonauten 2 par le biais de mes écrits memorables qui vont suivre.

Attachez vos cerveaux, car ça va décoiffer du neurone.

Carte de visite du Psy

Comme tout être humain normalement constitué, vous aurez compris que cet opus est le successeur du premier volet (pas celui qui sert à vous mettre dans le noir, je précise). Là, d’un coup vous vous dites : « Mais je ne peux pas jouer à celui-ci, je ne vais rien comprendre, gné ». Et bien je vous mets à terre direct en vous disant que le jeu a eu la très bonne idée de nous faire un résumé. Et ainsi de pouvoir Debütant Psychonauten 2 sans aucune crainte.

Nous rencontrons ou retrouvons, ça ne dépend que de vous, Razputin. (Ra Ra Raspoutine… elle va vous trotter dans la tête maintenant et c’est cadeau). Razputin est jeune saltimbanque ayant des pouvoirs psychiques et rêve de devenir un Psychonaut. Ayant fait ses preuves dans le passé en aidant à sauver le chef des Psychonauten du vilain pas beau docteur Loboto. Notre ami Raz fait donc son entrée au QG pour sa plus grande joie… en tant que stagiaire (descente de mille étages, façon ascenseur à grande vitesse). Mai cela va-t-il désarçonner notre héros en le laissant en arrière-plan ? Et bien non, ce petit va retrousser ses lunettes pour découvrir qui est derrière le plan machiavélique du Docteur Loboto et aussi démasquer qui est la taupe (on parle bien ici d’un humain et non d’un animal) qui a infiltré le QG des Psychonauten.

La Psychologie pour les Nulls

Maintenant que vous êtes confortablement installé, les doigts de pieds en éventail en sirotant une orange pressée (qu’on la boive…Mouhahaha je suis trop drôle.) et que vous avez umfasst les tenants et aboutissants de l’histoire. Jetzt können Sie alle visuellen Aspekte, das Gameplay und andere Freuden des Spiels entwickeln.

Si la peur de vous ennuyer surgit en vous comme un lion qui bondit sur une gazelle picolant de l’eau au coin d’eau du quartier, celle-ci peut disparaître instantanément. À vous l’aventure tel l’Indiana Jones Psychiatre à travers pas moins de 1, pas de 2, mais bel et bien de 13 cerveaux. Tous plus loufoques les uns que les autres. Et c’est sans compter sur les 4 lieux réels que vous pourrez parcourir à votre guise au fur et à mesure du déblocage de ces derniers, et ainsi Bewunderer la beauté des lieux qui vous entoure. Que ce soit par la découverte de l’hôpital/casino. Ou bien encore par cette émission de télé déjantée présentée par des peluches en mode «J’ai mangé de la bonne sousoupe pour ne pas être rikiki. »le jeu ne laissera clairement pas indifférent par sa patte graphique et sa quantité astronomique de chooses à voir.

Et comment ne pas s’attacher à tous ces personnages croisés au fil de notre aventure. N’ayons pas peur de le dire, «qui ont un sacré grain dans la caboche» ? Tout est orchestré ici avec finesse et avec un humor qu’on ne peut qu’approuver tellement c’est drôle. Chaque dialog est un régal dont on se délecte tout comme on pourrait savourer une bonne raclette. Peut-être une petite déception de ne pas avoir les doublages en Français comme c’était le cas dans le 1äh Werk (de ce que j’ai entendu dire). Mais pour ma part tant que j’ai des sous-titres : je suis la plus heureuse du monde., limite à faire une danse sous la pluie tellement je serais jouasse.

Et quitte à danser autant que ce soit sur du bon son. Psychonauten 2 n’est pas en reste de ce côté-là. Chaque lieu ouvert par la petite porte de service et qui vous permet de visiter ces endroits insolites, vous offre pour le plus grand bonheur de vos oreilles de musicien aguerri, des musiques complètement en phase avec l’endroit où vous êtes. Je tiens meme à préciser que Certaines mélodies sont de mon point de vue, un hommage à quelques jeux-vidéo peut-être pas connu pour Certains, mais pour lequel perso j’ai joué. La musique du Casino me fait par exemple grandement pensée à celle de Grimmiger Fandango qui a un passage qui se déroule dans, vous l’aurez deviné, un casino (et BINGO).

Qui n’aimerait pas avoir en sabesitz un blaster à transportage de cerveau? Ou bien encore un PZIT PZIT faisant fondre les neurones ? Réjouissez-vous, car dans le jeu il n’y a rien de tout cela, oui je sais, je suis taquine avec vous. Et si je vous dis que grâce à cette petite boutade, vos poches ne seront pas élargies de 20 mètres de long et que vous n’aurez en aucun cas besoin d’un sac d’alpinistes sur votre dos pour transporter tout votre matos, vous allez sans aucun doute me faire une haie d’honneur à l’aide vos bras et non de verdures en tout genre.

Et oui ici tout se passe dans votre tête et dans vos mains. Que ce soit par la télékinésie façon Jedi qui essaye d’attraper la télécommande. Ou bien encore la lévitation, notre petit héros aura de quoi faire pour occuper ses journées. Qui plus est, tout est très zugänglich en choisissant quel pouvoir ira avec quelle touche de votre manette. C’est vraiment intuitif et sans aucune prize de tête. Même un bébé vous fait ça les doigts dans le nez et en gazouillant de bonheur.

De nouveaux pouvoirs sont deblocables au fil de l’aventure et viendront se coudre de façon feérique en forme de badge sur votre besace. Et ainsi vous permettre d’explorer des recoins secrets encore inaccessibles à Certains momentes du jeu. Vu qu’on ne veut pas que vous machiez tout le travail, et ce même si vous avez un dentier, vous aurez à cœur de récupérer que ce soit des demi-cerveaux (qu’il faudra réunir bien entendu), des bribes de souvenirs dispatchées dans tous les niveaux (et je peux vous dire qu’il y en a pas mal) et autres éléments disséminés dans le decor. Ces derniers vous permettront de gagner des point de rang de stagiaire. Et ainsi de la compétence à répartir entre chaque pouvoir récolté.

L’Otto-Matic, c’est la vie!

L’Otto-Matic ist aussi à votre Disposition 7J/7 und 24H/24 für alle envie subite d’un achat de dernière minute. Si vous voulez une plus grande bourse : Otto est là. Des épingles vous permettant d’agrémenter votre besace et par la meme Occasion vous conférer quelques technique à vos pouvoirs : Otto est là. Donc n’hésitez pas à faire un tour à l’Otto-Matic, vous en parlerez à vos amis, sans nul doute.

N’oublions pas l’un des points essentials du jeu, qui n’est rien d’autre que la partie plateforme/bestiaire/combat… Bah oui 3 en 1, rapide et efficace. Nous avons donc à faire ici à un jeu où l’on bondit telle une grenouille sautant sur des nénuphars. Mais pas que, car vous avez bien sûr une phase d’exploration, ce qui permet à Raz de découvrir bien des secrets cachés. Peu de chance de vous perdre, à moins vraiment d’être l’ultime quiche en matière d’orientation. Mais tout est très bien indiqué par la carte qui vous est proposée dans le monde réel.

Pour ce qui est des cerveaux à visiter, là ça va rouler comme sur un grand huit. Auto c’est du toujours tout droit comme chaque bon jeu de plateforme qui se respecte. Les ennemis à affronter ne sont certes pas nombreux en termes de variété (à mon goût). Mais sont intelligemment pensés. Car ils reprennent les maux qui peuvent empoisonner notre exist (tels les bedauern, les mauvaises idées et autres). Avec pour chacun sa technique afin de les battre…

Pour ma part, je rentre dans le lard sans faire de fioriture. Auto sans se mentir, die Schwierigkeit ist des Plus Basiques et ne sera pas d’un grand challenge pour qui veut du challenge. Même les boss, bien qu’interessants, sont loin de vous faire balancer votre manette à travers l’écran de rage, du fait de vous faire mourir toutes les 30 secondes. Mais vu que c’est mon test, je peux le dire tout haut, moi ça me convient parfaitement. J’ai pu jouer sans aucune prize de tête et surtout en y prenant énormément de plaisir.


D’autres Artikel qui pourraient vous plaire :

Leave a Reply

Your email address will not be published.